Les conséquences des fusions de communes sur le maillage territorial officinal

La loi de 2010 et celle de 2015 portant sur la réforme de l’organisation territoriale encourage la fusion des communes.

Mais ces fusions entraînent donc un surcroît de population, qui avec l’application des règles de quotas peuvent entraîner la création ou le transfert d’officine de pharmacie, ayant pour conséquence de déstabiliser les officines en place, voire de permettre des créations dans des zones faiblement peuplées.

Toutefois, tant que l’ARS, en dehors de l’application des quotas, examine la desserte du quartier d’origine et d’arrivée, cela limitera les risques.

Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s